Projet de recherche MUEED

Le projet de recherche MUEED (Métabolisme Urbain, Empreinte Ecologique et gestion des Déchets) subventionné par l’ADEME est terminé !

Vous pouvez consulter le rapport final, ainsi que sa synthèse au lien suivant : http://eso-lemans.cnrs.fr/fr/recherche/programmes-en-cours/projet-mueed-metabolisme-urbain-empreinte-ecologique-et-dechets-1.html

Résumé :

L’économie circulaire est aujourd’hui une notion établissant un consensus rarement atteint dans la gestion des déchets entre l’ensemble des acteurs, publics ou privés, associatifs, militants ou à but lucratif. Cependant, cette notion ne reste que très peu définie. Qu’est ce que réellement l’économie circulaire et surtout, à quelle échelle s’applique-t-elle ? Une boucle planétaire de matière recyclée participe-t-elle d’une économie « circulaire », ou est ce que cette circularité doit s’exprimer à une échelle plus locale. Le principe de proximité fait partie des notions de bases du cadre réglementaire relatif à la gestion des déchets en France et en Europe, pour autant aucun texte ne définie cette échelle de la proximité. Comment peut-on alors réfléchir à une économie circulaire « de proximité » intégrant les enjeux sociaux du territoire, économiques des filières industrielles et environnementaux de la planète ? Ce texte est le résultat d’une recherche menée dans le cadre du programme « Déchets et société » de l’ADEME par l’Université du Maine, l’Ecole des Métiers de l’Environnement et l’Université de Paris-Est-Marne-La-Vallée. L’objectif est d’établir une base de donnée empirique et estimée des flux du métabolisme territorial et des flux de déchets à l’échelle de trois villes (Rennes, Le Mans et Marne-La-Vallée) afin d’offrir une cartographie de leurs impacts. Cette spatialisation, conjuguée avec une analyse des politiques publiques de gestion, de planification, ainsi que des pratiques des entreprises, des associations ou des éco-organismes, offrira une vision de l’application du principe de proximité. La dimension territoriale de la gestion des déchets sera alors l’outil pour questionner le fait que l’économie circulaire soit ou non de proximité.

Cet article a été publié dans Economie Circulaire, Métabolisme territorial. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s