Bretegneux-le-Vieux expérimente un nouveau service de livraison à destination des personnes âgées isolées.

bread-1363036__340

Les personnages et les lieux de cet article sont purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Franck, ancien chômeur de longue durée, sillonne les routes de Bretegneux-le-Vieux, au volant de sa voiture électrique, pour offrir aux anciens du village un service de livraison de petite épicerie et de pain frais. Il livre également des médicaments aux personnes malades, ou récupère encore du courrier pour le poster. Un service particulièrement apprécié de la population qui ne peut plus se déplacer seule.

« La commune est composée de nombreux hameaux, pour certains éloignés de plus de 7 km du centre bourg », précise M. Chaillant, maire de Bretegneux-le-Vieux, « lorsqu’on ne peut plus utiliser son véhicule, cela peut devenir très handicapant. »

Plus d’un quart des habitants de Bretegneux-le-Vieux a plus de 70 ans et parmi eux, la moitié vit seule.

Pour beaucoup, c’est le lieu où ils ont toujours vécu, qui a vu leur vie se construire ; pour d’autres, il s’agit d’un endroit choisi pour vivre tranquillement sa retraite. Dans toutes ces situations, la vie à la campagne est tout à fait agréable, mais peut se compliquer au fil des âges, notamment dès lors que les personnes ne peuvent plus utiliser leur voiture et perdent leur autonomie.

Comment éviter à ces personnes, attachées à leur lieu de vie d’aller précocement en maison de retraite, alors qu’elles sont encore suffisamment indépendantes pour continuer à vivre dans leur maison ?

Traditionnellement, a toujours existé une solidarité familiale intergénérationnelle ou à défaut une entraide naturelle entre voisins. Mais de nos jours, les familles sont de plus en plus dispersées et les voisins même s’ils acceptent volontiers de rendre service, ne sont pas forcément disponibles au moment où il le faudrait.

Pour compléter les offres de prestation déjà existantes (livraison de repas à domicile, aide ménagère….), M. Chaillant a eu l’idée de proposer un service de livraison à domicile, à la demande et personnalisé.

Pour ce faire, la mairie a recruté Franck en CDI, dont le contrat s’est inspiré du modèle « 0 chômeurs de longue durée ». Le pôle emploi reverse à la commune l’équivalent de l’indemnité touchée par le demandeur d’emploi, en contre partie la commune emploie la personne à plein temps, contre un salaire au SMIC.

Bretegneux-le-Vieux a également fait l’acquisition d’un véhicule électrique dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte. « Nous voulions que le projet soit entièrement vertueux, précise M. Chaillant, vue la superficie de notre territoire, le véhicule peut accomplir son itinéraire de la journée, sans avoir à recharger la batterie».

Le service ainsi proposé couvre la livraison de pain frais et de courses, réalisées dans la petite épicerie du village. Celle-ci s’approvisionne en partie auprès des producteurs locaux pour les fruits et légumes ainsi que pour certains laitages. « C’est un atout, claironne M. Chaillant, ce nouveau service, assure une clientèle à l’épicerie du bourg, qui elle-même pérennise ses partenariats avec les producteurs de la commune ».

Le service comprend également le renouvellement d’ordonnance grâce à un partenariat entre le médecin, la pharmacie et le patient : la pharmacie a au préalable enregistré la carte vitale du patient, le médecin scanne l’ordonnance à la pharmacie, Franck passe récupérer les médicaments et les remets à son bénéficiaire. « la pharmacie est implantée sur la commune voisine, regrette M. Chaillant, mais ce service est utile et a dépanné déjà un bon nombre de Bretegnois. »

Le but de l’opération est de répondre aux petits imprévus qui ne sont pas couverts par les services déjà existants, Ou de combler les manques qui ne sont dispensés par aucun prestataire.

Comment fonctionne-t-il ?

Ce service est destiné aux personnes âgées résidant sur le territoire de la commune, mais pas uniquement, il est ouvert à toute personne qui en aurait besoin : une maman clouée à la maison avec un enfant malade, une personne immobilisée avec une jambe cassée… Pour en bénéficier, il suffit de s’inscrire à la mairie et de payer un abonnement de 20 euros / mois. Pour une course ponctuelle, le service est facturé 8 euros.

Besoin d’une course ? Il suffit de contacter la mairie par téléphone, et de faire part de son besoin : s’il s’agit de faire quelques emplettes, la mairie transmet la liste à l’épicerie, qui prépare la commande et la remet à Franck pour la livraison. La personne paye ensuite Franck à réception de ses commissions, contre facture. Les commissions sont livrées dans un tote bag en tissu et le bénéficiaire remet à Franck le sac distribué, lors d’une précédente commande. Ainsi, Franck est assuré d’avoir un stock suffisant de sacs pour répondre à toutes les demandes et ces sacs sont garantis d’être réutilisés, ce qui évite des déchets inutiles.

Isabelle, 84 ans et nouvelle bénéficiaire du service est ravie « mon fils passe une fois par semaine, le samedi, pour faire mes courses. Il fallait jusqu’alors, attendre une semaine avant de pouvoir à nouveau avoir des produits frais, aujourd’hui je fais régulièrement appel à Franck pour renouveler mon stock de fruits ».

Depuis le lancement du service, en mars de cette année ce sont 10 personnes en moyenne qui sollicitent chaque jour Franck. C’est un bon début, assure M. Chaillant, il espère pouvoir doubler la cadence d’ici la fin de l’année.

Il est à noter enfin, qu’une association de la commune vient de lancer une nouvelle initiative en parallèle du service de livraison. Elle consiste à profiter des tournées de Franck, pour collecter auprès des abonnés des bocaux en verre, préalablement nettoyés, dans le but de fabriquer des compotes et des confitures. L’association réalise ses productions à partir des fruits de ses adhérents, mais également des invendus du maraicher de la commune. Les produits sont ensuite proposés à la vente des abonnés du service et les recettes servent à financer des sorties pédagogiques entre les retraités de la commune et les enfants de l’école, afin de favoriser les échanges intergénérationnels.

Ce projet a permis de créer une nouvelle dynamique, en mettant à profit un ensemble de ressources présentes sur le territoire, mais encore sous exploitées. Déjà, c’est un emploi local qui a été créé. Ensuite, par la livraison à domicile, un nouveau lien a pu se créer entre l’épicerie et les habitants de la commune, qui ne la fréquentaient pas forcément, et par la même occasion, les producteurs locaux ont pu faire découvrir leurs produits. Enfin, c’est une solution offerte aux personnes âgées pour pallier leur perte de mobilité.

En fait tout le monde y trouve son compte !

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Bretegneux-le-Vieux expérimente un nouveau service de livraison à destination des personnes âgées isolées.

  1. Super, gracias pour le sujet que vous proposez

    J'aime

  2. MAVEN dit :

    Quelle merveilleuse initiative ! Contents de voir qu’il n’y a pas que dans les grandes villes qu’on peut faciliter le quotidien.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s