Tout ne part pas en fumée !

Stop mégotsLa France compte environ 16 millions de fumeurs un tiers des personnes de « 15 à 85 ans (32 %) fument (36% des hommes et 28% des femmes). Entre 18 et 34 ans, près d’une personne sur deux fume. Le tabagisme concerne déjà un jeune de 15 à 19 ans sur trois (32 %). Sa prévalence atteint un maximum de 46 % chez les femmes de 20-25 ans et 55 % chez les hommes de 26-34 ans. » [1]

La nocivité de la cigarette et des substances contenues dans le tabac crée une forte dépendance et provoque de nombreux risques pour la santé du fumeur et celle de son entourage. Fumer est loin de présenter des avantages, le tabac a des effets négatifs sur le plan de la santé et également sur le portefeuille. On note une disparité entre les hommes et les femmes ; en effet, le nombre de fumeurs réguliers masculins a diminué depuis les années 60 passant de 45% à 35% ;  alors que dans la population féminine, la proportion de fumeuses régulières a augmenté, passant de 10 à 22%. [2]

La fumée de cigarette représente-t-elle donc un danger environnemental au niveau des émissions dans l’air, l’eau, le sol et que contient-elle ?

La fumée de cigarette contient des milliers de produits chimiques et de nombreux polluants ; les plus connus sont le goudron, la nicotine et le monoxyde de carbone. La fumée de cigarette contient aussi des « composants de la fumée » tels que l’oxyde d’azote, des composés organiques volatils, des particules fines, des dioxines ainsi que des hydrocarbures aromatiques polycycliques (notamment dans les agents de texture), et même certains métaux lourds comme l’arsenic, le cadium et le plomb. À ce jour, plus de 7000 produits chimiques ont été recensés dans la fumée du tabac et 70 d’entre eux peuvent provoquer des maladies liées au tabagisme, telles que le cancer de la cavité buccale, des bronches, du poumon, les maladies du cœur et l’emphysème.

Certaines estimations montrent qu’il y a 1 milliard de fumeurs sur terre et ce chiffre est en constante augmentation. La part des fumeurs dans la population a diminué ces dernières années, mais cela n’a pas empêché le nombre de fumeurs d’augmenter en raison d’une progression démographique mondiale rapide, notamment dans les pays très peuplés (Chine, Inde…)[3].

On peut donc se demander si la fumée de cigarette a un impact sur la pollution « globale » et essayer de quantifier les rejets principalement dans l’air dans le sol et dans l’eau. Certaines études ont montré l’impact de la fumée de cigarette sur la pollution en général. D’après « air parif » [4] qui contrôle la qualité de l’air en région parisienne « La fumée de cigarette est bien prise en compte dans notre inventaire des émissions (…) Notre inventaire montre que l’impact le plus significatif concerne les particules PM10 : la fumée de cigarette en émet 200 tonnes par an en Ile-de-France, sur 19 000 tonnes toutes sources confondues. Soit moins de 1%. Pour les autres polluants, les proportions ne sont pas significatives ».

D’un point de vue plus scientifique, que contient la fumée ?

PM10 particules fines en anglais pour « Particulate matter » ces particules pénètrent en profondeur dans les poumons, et sont, d’une manière générale les fines particules solides portées par l’eau ou solides et/ou liquides portées par l’air.

– Valeurs recommandées des particules fines / Objectif de qualité PM10 : 30 µg/m3 en moyenne annuelle.

– Valeurs limites pour la protection de la santé humaine pour les PM10 (applicables aux concentrations non liées à des événements naturels) :

  • 50 µg/m3 en moyenne journalière, à ne pas dépasser plus de 35 jours / an
  • 40 µg/m3 en moyenne annuelle. [5]

 

Les mégots de cigarette un déchet mondial.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé [6], le tabac est responsable chaque année de la déforestation de 200.000 hectares de terres dans le monde et génère 2,3 millions de tonnes de déchets industriels et 209.000 tonnes de déchets chimiques ». Dans le monde, on estime que 845 000 tonnes de mégots sont jetées chaque année, les mégots une fois jetés par terre terminent souvent leur vie dans les océans après un parcourt via les rues, les égouts ou les rivières (voir infographie). Ces substances nocives se retrouvent et se répandent dans les réseaux d’eau, non équipés pour les traiter, et se retrouvent alors dans les eaux des stations d’épuration, un seul mégot pouvant polluer jusqu’à 500 litres d’eau menaçant la biodiversité et la santé (ainsi il représenterait 40 % des déchets présents dans la mer Méditerranée) [7]. Les mégots peuvent aussi être jetés dans la nature où ils provoquent un effet néfaste sur la végétation, ils mettent jusqu’à 15 ans pour être dégradés dans la nature. Si l’on mettait bout à bout tous les mégots (valeur d’un mégot = 2cm) on pourrait faire 250 fois le tour de la terre ou 25 fois la distance de la terre à la lune.

 

Le recyclage des mégots une pratique innovante.

Le mégot de cigarette est le premier déchet mondial, il est à la fois une pollution visuelle et toxique. En France ce sont 19000 tonnes de mégots abandonnés à nos pieds, soit un tiers des déchets au sol. La société Éco Action + est basée à Bourg Blanc, à quelques kilomètres de Brest. La société créée en 2011 par Bastien Lucas emploie 10 salariés est spécialisée dans le tri, la collecte sélective, la transformation de matières la dépollution et le recyclage. Éco Action Plus vient de créer un nouveau dispositif concernant le tri et le traitement des mégots de cigarettes : Mégo anciennement Recyclope, service unique en France. (Interview Mr Lucas directeur général et Mr Guilard responsable du secteur de Rennes).

Pourquoi recycler les mégots de cigarette ? « C’est une urgence environnementale » explique Monsieur Guillard par téléphone. « On compte près de 5000 milliards de mégots jetés par an dans le monde, soit 2,3 millions de tonnes de déchets chaque année. Un mégot pollue jusqu’à 500 litres d’eau et met jusqu’à 15 ans à se dégrader dans notre environnement ; la moitié des mégots est jetée dans la nature, ce qui représente plus de 200 000 tonnes de déchets toxiques libérés ». De plus « le recyclage des mégots répond à un besoin de propreté urbaine il y a également un fort potentiel de développement via une collecte sélective et des contenants spécifiques pour récolter ces déchets ».

Comment cela fonctionne ? Éco Action Plus propose de prendre en charge le tri la collecte en points d’apports volontaires (conteneurs dédiés) des mégots de cigarettes. Une fois la phase de tri achevée un processus de séparation de matière est effectué, viens ensuite un procédé de dépollution et de transformation qui a pour but d’enlever tous les polluants du mégot. Ce procédé est effectué par injection ou compactage de matière afin d’obtenir un coproduit qui connaîtra ensuite une seconde vie (l’acétate de cellulose) cette matière peut être utilisée pour la construction en objets divers tels que des cendriers. Les papiers, cendres et tabac, déjà dépollués par la combustion de la cigarette, sont broyés puis mis en compostage.

2

Logos Mégo et Terracycle

Il existe d’autres start-ups et entreprises qui recyclent les mégots de cigarettes tel que Kleenup à Buenos Aires (Argentine) qui a abouti à une méthode pour mélanger les fibres des filtres de cigarette avec de la laine naturelle. Terracycle collecte et transforme les mégots de cigarettes en plaque de plastique en procédant à un mélange avec des plastiques recyclés, c’est une entreprise de recyclage innovante, devenue leader mondiale dans le traitement des déchets difficilement recyclables Terracycle teste en ce moment à Paris la boite zéro déchets [8]. La « borne to recycle » de Greenminded est également en phase de test, c’est une boite collectrice de déchets, un cendrier intelligent, mais aussi un outil de sondage grand public, c’est un concept innovant connecté qui incite au bon geste. [9]

logo green minded

Logo Green Minded

Une des solutions envisagées est le filtre biodégradable arrivé depuis quelques années sur le marché, malgré un effet rebond qui pourrait inciter encore plus les fumeurs à jeter leurs mégots par terre… Une autre solution pourrait être la sensibilisation et le changement des mentalités, mais c’est un message difficile à faire passer. Les fumeurs ont encore du mal à perdre leurs mauvaises habitudes.

Ne vaudrait-il pas mieux arrêter de fumer ?

 

Infog mégotsInfographie sur le voyage d’un mégot de cigarette jeté dans la rue

 

Bibliographie

[1] Source site internet Tabac info services : (http://www.tabac-info-service.fr)

[2] Source site internet INPES : (http://inpes.santepubliquefrance.fr)

[3] Source site internet Le Figaro : (http://www.lefigaro.fr/conso/2017/10/14/20010-20171014ARTFIG00025-mego-l- entreprise-qui-transforme-les-megots-en-cendriers-ou-pots-a-crayons.php)

[4] Source site internet Air Parif : (https://www.airparif.asso.fr/)

[5] Source site internet : (Source : http://www.respire –asso.org)

[6] Source site internet Organisation Mondiale de la Santé : (http://www.who.int/fr/)

[7] Source site internet Stop Tabac et 20 minutes : (https://www.stop-tabac.ch/fr/ / https://www.20minutes.fr/)

[8] Source site internet Terracycle : (https://www.terracycle.fr/fr-FR)

[9] Source site internet Grennminded : (https://www.greenminded.fr/)

Source infographie site internet (http://superboby.com/dechets-reduction-recyclage-le-combat-ne-fait-que-commencer-2/voyage-d-un-megot/)

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tout ne part pas en fumée !

  1. Rebecca dit :

    Merci à vous pour le partage. C’est triste mais c’est la réalité. C’est tellement désolant de voir des jeunes de 15 ans avec des cigarettes à la main. J’espère que pas mal de parents liront cet article et prendront au sérieux leur part de responsabilité vis-à-vis de leurs ados.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s