La frugalité dans la construction et la rénovation comme solution pour réduire l’impact environnemental du secteur du bâtiment

Mots clés: épuisement des ressources, énergie, habitat frugal, réemploi

Dans les 40 prochaines années, il est attendu que l’on construise 230 milliards de mètres carrés de bâtiments, ajoutant l’équivalent de Paris à la planète chaque semaine. (UNEP, IEA, GABC, 2017, p. 2, traduction libre)

Le domaine de la construction est l’un des principaux émetteurs de CO2, le béton à lui seul est responsable de 9% des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) (OCDE, 2018). C’est également la principale cause d’extraction de ressources non renouvelables non énergétiques, à hauteur de 70% (28 Gt) des extractions mondiales  (UNEP, 2016). La production de granulats est vouée à presque doubler (de 28 Gt à 50 Gt) d’ici 2060 (UNEP, 2016).

En parallèle de cela, les émissions de GES liées à l’utilisation des bâtiments représentent 9% des émissions globales. Au total, le secteur du bâtiment, construction et utilisation confondus, est responsable de 39% des émissions de GES. (UNEP, 2019)

À partir de ces constats, le secteur du bâtiment apparait comme un levier majeur pour réduire l’impact de nos activités sur la biosphère. Nous pourrions avancer que la généralisation de l’économie circulaire et le recyclage des déchets de démolition sont la solution. Cependant, même en France où le taux de construction de nouveaux bâtiments est relativement faible comparé à des pays comme la Chine, nous produisons moins de déchets de démolition que nous ne consommons de matériaux (HAAS, et al., 2015). De plus, aujourd’hui l’économie circulaire est principalement réalisée à travers le recyclage qui est moins efficient que le réemploi ou la réutilisation en termes d’impacts (MINUNNO, et al., 2020).  

Construire des bâtiments avec des déchets paraît donc un bon moyen de réduire nos impacts sur l’environnement. À l’instar des earthships, il est possible de réduire drastiquement l’extraction de matériaux et l’utilisation d’énergie des bâtiments (SAMARDZIOSKA, et al., 2019). Ces habitations sont constituées en majeure partie de pneus, bouteilles en verre et canettes. Tout l’espace occupé par ces matériaux de réemploi permet d’économiser autant de matériaux bruts. En général, ils sont associés à de la terre extraite du terrain même où les habitats sont construits. Leur conception réduit drastiquement le besoin en chauffage. La température est régulée grâce à l’effet de serre d’un côté et l’inertie thermique de la masse de terre/pneus de l’autre (KRUIS et al., 2007). Ces bâtiments sont rapides à construire, avec des matériaux disponibles en abondance et bons marchés, ils pourraient devenir la norme dans les zones périurbaines en Afrique, en Asie ou même pour reloger rapidement des réfugiés climatiques.

Earthship référence en France © Earthship Biras Dordogne

Dans les villes, où la construction en pneus paraît peu adaptée, nous pourrions nous pencher sur la forme ainsi que sur l’agencement des bâtiments, qui jouent un rôle majeur dans la régulation thermique (MOFIDI, 2005). Cependant, pour les pays où l’urbanisation est en ralentissement, comme la France où 70% des bâtiments de 2050 existent déjà, la priorité est à la rénovation énergétique (ADEME, 2013). Dans ce domaine, la sobriété énergétique et l’utilisation de biomatériaux comme la paille permettraient de réduire drastiquement le potentiel de réchauffement global des matériaux ainsi que les extractions. D’autres initiatives low-tech comme le capteur à air chaud peuvent également s’adapter sur un logement déjà existant. Composé de bois, de verre et d’ardoises, un capteur de 2m² en hiver permet d’augmenter la température d’une pièce de 10m2 de 7°C (LEVEQUE, et al., 2020).

Afin de respecter nos ambitions de réduction des impacts des activités humaines sur le climat et la biosphère, il est primordial de réinventer les usages du domaine de la construction. Principalement en adaptant les bâtiments à leur contexte, en suivant des principes de frugalité dans le choix des matériaux et d’efficience énergétique à l’utilisation.

Bibliographie

ADEME. 2013. Vision 2030-2050 Document Technique. 2013.

Analysis of the performance of earthship housing in various global climates. KRUIS, Nathanael J. et HEUN, Matthew K. 2007. Long Beach : ASME, 2007. 10.1115/ES2007-36030.

DECKER, Kris De. 2017. Heat your house with car tyres and earth. Low-Tech Magazine. [En ligne] 12 2017. [Citation : 29 11 2020.] https://www.lowtechmagazine.com/2007/12/heat-your-house.html.

HAAS, Willi, et al. 2015. How Circular is the Global Economy? An Assessment of Material Flows, Waste Production, and Recycling in the European Union and the World in 2005. Journal of Industrial Ecology. 2015, Vol. 19, 5.

LEVEQUE, Pierre-Alain et CHABOT, Clément. 2020. Habitat Low-Tech. Concarneau : Low-Tech Lab, 2020.

MINUNNO, Roberto, et al. 2020. Exploring environmental benefits of reuse and recycle practices: A circular economy case study of a modular building. Resources Conservation & Recycling. Elsevier, 2020, Vol. 160, 104855.

OCDE. 2018. Highlights global material resources outlook to 2060. 2018.

Responsive and sustainable architectural strategies for temperate regions. MOFIDI, S.M. 2005. Santorini : International Conference “Passive and Low Energy Cooling for the Built Environment », 2005.

SAMARDZIOSKA, Todorka, et al. 2019. Design of Earthship for Climate Conditions in Macedonia. IOP Conference Series: Earth and Environmental Science. 2019, Vol. 329.

UNEP. 2016. Global material flows and resource productivity. Nairobi : s.n., 2016. 978-92-807-3554-3.

UNEP, IEA, GABC. 2019. 2019 Global status report for buildings and construction. Nairobi : UNEP, 2019. ISBN 978-92-807-3768-4.

UNEP, IEA, GABC. 2017. Towards a zero-emission, efficient, and resilient buildings and construction sector, Global Status Report. Nairobi : UNEP, 2017. ISBN 978-92-807-3686-1.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s